Fil d'actualité permanent

 

 

 

 

 

Juif.org - Infos - Communauté Juive

Loulavim de Gaza : une mitsva via une transgression - Juif.org (jeu., 20 sept. 2018)
Le grand rabbin de Tsfat, le rabbin Shmouel Eliyahou, a publié jeudi un appel aux rabbins israéliens à ne pas délivrer de certificats de casheroute aux loulavim (branches de palmier utilisées pendant la fête de Souccot) importés de Gaza, sous le slogan : "loulav de Gaza – une mitsva faite à travers une transgression". "J'appelle tous les rabbins à ne pas donner de casheroute aux loulavim originaires de Gaza", écrit le rabbin Eliyahou. "Il y a suffisamment de loulavim originaires d'Israël, et nous devons aider les agriculteurs israéliens et non les agriculteurs de Gaza, eux ou leurs frères ou leurs fils, à bruler les champs des agriculteurs juifs du sud." Selon lui, "quiconque paie pour un loulav de Gaza verse de l'argent aux méchants de Gaza. Chaque shekel que vous donnez dans les mains du vendeur juif arrive en partie à ces méchants." "Il est interdit d'acheter à des personnes qui tirent des missiles et des roquettes sur Sdérot, Ashkelon ou Beer Sheva" a dit le rabbin Eliyahou. "Vous ne devez pas acheter à ceux qui creusent des tunnels destinés à enlever des soldats." "Toute la question des quatre espèces (palmier, myrte, saule et étrog utilisés durant Souccot) concerne la fraternité et le partenariat entre les différents types de juifs. C'est pourquoi nous lions les quatre espèces et fixons l'étrog à la palme, au myrte et au saule", explique le rabbin Eliyahou. "Nous ne pouvons pas accomplir la mitsva du loulav en ignorant nos frères du sud. Il est interdit de faire vivre les méchants de Gaza aux dépens des agriculteurs du sud qui souffrent de leurs attaques", a déclaré le rabbin. "C'est un petit effort – surtout avant les vacances de Souccot."
>> Lire la suite

A Budapest, une synagogue médiévale endormie depuis des siècles reconsacrée - Times of Israel (mer., 12 sept. 2018)
Devant une assistance composée de centaines de personnes et le président hongrois Janos Ader, une cérémonie organisée jeudi soir a permis de célébrer la renaissance d'une synagogue ancienne, restée endormie pendant des centaines d'années. Construite en 1364, la maison de prière juive médiévale, une petite synagogue sépharade de deux pièces située au château de Buda site appartenant au patrimoine mondial de l'UNESCO avait été prise aux Juifs après un pogrom dévastateur en 1686, lorsqu'une coalition d'armées chrétiennes avait re-capturé la ville de Buda qui se trouvait alors entre les mains des Turcs ottomans.
>> Lire la suite

Shana Tova 5779 : douce nouvelle année ! - Juif.org (dim., 09 sept. 2018)
Chers membres et internautes,   La rédaction Juif.org tient à vous souhaiter à l'occasion de cette nouvelle année 5779 יהי רצון : une grande élévation au niveau matériel comme spirituel. Que ce soit pour vous tous et toutes une année de joie, de santé et de réussite dans tout ce que vous entreprendrez.                                                                                                            La rédaction Juif.org
>> Lire la suite

Les jeunes Abayudaya accueillent un rouleau de Torah au mur Occidental - Times of Israel (mar., 28 août 2018)
Chantant et dansant en traversant les portes de la Vieille Ville de Jérusalem au son des tambours, un groupe de 36 jeunes ougandais a accueilli un rouleau de Torah au pavillon égalitaire Ezrat Israel, situé au mur Occidental, une expérience sans précédent depuis son arrivée à Jérusalem, la semaine dernière. La vaste majorité du groupe, originaire de la communauté Abayudaya de Mbale, dans l'est de l'Ouganda, n'était jamais venue en terre sainte avant d'atterrir à l'aéroport Ben-Gurion le 21 août.   Le voyage a été coordonné avec l'aide du MAROM, qui représente le Mercaz Ruchani u'Masorti, ou Centre pour le judaïsme spirituel et massorti une organisation de ce mouvement conservateur ouverte aux jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans. Les participants du voyage sont âgés pour leur part de 18 à 26 ans.
>> Lire la suite

Une synagogue hassidique roumaine abandonnée devient un club de jazz casher - Times of Israel (dim., 12 août 2018)
Sur une bande de route négligée, non loin du complexe qui accueille la plus grande partie des infrastructures juives de la ville, se trouve un bâtiment en briques sans éclat. Au-dessus de l'entrée, un petit panneau : « Casher », peut-on modestement y lire, tandis qu'au-dessous est écrit : « Vin. Café. Jazz ». Avec sa façade couverte de graffitis, l'endroit ressemble difficilement à un club de jazz pas plus qu'il ne ressemble d'ailleurs à une vieille synagogue Vizhnitz. Et même si les lieux sont encore désignés sous cette appellation sur Google Maps, cela fait plus de 80 ans que personne ne s'y est recueilli pour prier.   La municipalité d'Oradea, avec une population juive qui s'élève à peu près à 400 personnes, pourrait ne pas avoir assez de clients potentiels pour l'installation d'un bar de jazz casher ou pour le faire fonctionner. Mais les Juifs ne semblent pas être son public fétiche : Les quelques hipsters au look négligé qui passent le temps dans la cour ne sont probablement pas familiers avec les lois ancestrales de l'alimentation.
>> Lire la suite

 

 

 

 

 

Horaires de chabbat

20 janvier 2018

04 chevat 5778

Parachat : Bo

 

 - Allumage des nérotes : vendredi 19/01 : 17h13

 - Sortie : samedi 20/01

18h15

 

 HORAIRES DES OFFICES

Arbit :      18h00

Chah'rit : 08h30

Minha :    17h00 suivi de

   séoudat chlichi et arbit

 

Prévisions météo Bouc-Bel-Air